Cours de perfectionnement

Une fois breveté, la pratique du parapente peut s’orienter vers plusieurs disciplines telles que le cross, l'acro , le vol montagne, etc. Si tu es jeune (ou moins jeune) pilote, et souhaite progresser en toute sécurité dans l’un ou l’autre de ces domaines, tu es à la bonne adresse ! Sur demande, nous proposons différentes formations et autres stages de progression après le brevet.

Manœuvres engagées et début en acro

Le monde de l’acro peut paraître dangereux et réservé à une minorité plus téméraire que la moyenne. Pourtant, cela est clairement une idée reçue et s’avère pour le moins incorrect.

Image acro 1

D’une part, les chemins pour y parvenir ne sont pas tous dangereux ; des cours tels que celui-ci ou des stages SIV (simulation d’incidents de vol) sont des moyens sécurisés de progresser dans la maitrise technique de son aile. Cela contribue grandement à augmenter la sécurité active du pilote sous son aile.

D’autre part, l’accès aux manœuvres engagées ne devrait absolument pas être réservé à une minorité de téméraires ! Plusieurs manœuvres sont selon nous nécessaire au bagage minimum de tout pilote breveté. En effet, la spirale engagée, si elle est maîtrisée, n’est pas dangereuse et peut vous tirer de certains mauvais pas. De même, savoir récupérer une sortie de wingovers ou de 360 hasardeuse par des corrections et une temporisation appropriée vous évitera probablement l’une ou l’autre belle frayeur. Aussi, la gestion des fermetures et le débattement des commandes sont des points qu’il convient de travailler pour connaître les possibilités et limites réelles de sa voile.

Car entre ce que l’on imagine avoir le droit de faire sous une aile et la réalité, il y a un monde ! Bien souvent, on est trop prudent et nos limites d’acceptation ne collent pas avec la réalité : typiquement, lors d’une fermeture non contrôlée à son début, on a tendance à penser qu’un départ en autorotation est synonyme de danger extrême. Cela n’est évidemment pas le cas, à condition de connaître le phénomène et de savoir le gérer. Mais parfois aussi, c’est le contraire : en wingover par exemple, il n’est par rare qu’on se rapproche de la limite à ne pas franchir plus vite qu’on ne le pense. Un mauvais timing, un wingover un peu trop appuyé et c’est le gros vrac. Alors pourquoi ne pas démystifier tout cela et en apprendre un peu plus sur cette aile qui flotte sur notre tête ?

Base de travail

  • Spirale engagée et contrôle de la spirale
  • Sorties de virage dissipées
  • Introduction aux sorties « chandelle »
  • Temporisations
  • Gestion des fermetures
  • Wingovers
  • ...

A noter que ce cours ne remplace pas un SIV, il constitue plutôt une étape intermédiaire précédant le SIV. Les manœuvres quelque peu délicates en cas de mauvaise réalisation (amorces de vrille, décrochage, SAT, vrille...) ne sont pas abordées ici.

Ce stage comprend

  • Un briefing théorique complet en début de matinée avec présentation et explication des manœuvres, discussion sur les limites psychologiques et réelles, élaboration des programmes de vol
  • Un test d’extraction effectué sur chacun des parachutes le matin avant le premier vol afin de garantir leur bon fonctionnement. ATTENTION : pour participer à ce cours, ton parachute de secours doit impérativement avoir été replié dans les 6 derniers mois, conformément aux directives de la FSVL
  • La radio avec oreillette si nécessaire
  • Le coaching durant les vols
  • Le film de chacun des vols
  • Le débriefing vidéo en fin de séance

Ce stage s’adresse à

  • élèves en fin de formation
  • pilotes tranquilles
  • pilotes avancés désireux de se rapprocher du monde de l’acro ; il y a largement assez de matière pour que chacun y trouve son compte !

Lieu

  • Hiver : Montana et Verbier
  • Eté : Jeizinen et Verbier

Tarifs

  • Demi journée (2 vols) : 100.-/personne pour un groupe de 2 à 5 personnes
  • Journée (4 vols) : 180.-/personne pour un groupe de 2 à 4 personnes